Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Publié le 4 décembre 2017 | Par OxyTrade | Actualités économiques, financières, Actualités et Analyses

Actuellement, les échanges monétaires en ligne sont de plus en plus fréquents, grâce au trading et à l’e-commerce qui sont déjà en pleine expansion sur le web. Le bitcoin ou crypto-monnaie figure parmi les systèmes de paiement possibles sur le net et n’a cessé de se répandre depuis sa régulation en 2015.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Il constitue une vraie révolution du système de paiement virtuel. Au tout début, c’était juste une expérimentation pour avoir un autre mode de paiement en ligne. Toutefois, en 2015, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) a proclamé, aux États-Unis, son entrée dans la catégorie des matières premières pouvant être échangée lors des transactions sur le web. C’est donc un type de monnaie virtuelle utilisant un réseau totalement libre, car il ne possède ni banque centrale ni autres système de centralisation. Ainsi, il est complètement décentralisé.

Fonctionnement du Bitcoin

Grâce à des logiciels spéciaux, les utilisateurs peuvent créer des adresses électroniques pour effectuer les diverses transactions. De ce fait, ils peuvent envoyer ou recevoir des monnaies autant qu’ils le veulent, et cela, automatiquement et collectivement. Les monnaies transférées sont stockées dans les portefeuilles. Étant donné que le système utilise ici un protocole libre, les réserves de valeurs peuvent être consultées par tous. Par contre, pour effectuer un transfert, il est nécessaire d’utiliser à la fois une clé privée et une clé publique. Ces clés peuvent être enregistrées de différentes manières, que ce soit dans un disque amovible, dans un CD ou simplement sur un papier. Plusieurs logiciels existent pour servir de support pour les clés.

Les limites du Bitcoin

Étant une monnaie complètement immatérielle et transparente, la fabrication de cette crypto-monnaie suit un algorithme qui a été prédéterminé pour assurer son bon fonctionnement. En effet, le minage de cette monnaie virtuelle s’arrêtera quand la production aura atteint la valeur maximale de 21 millions. Cette valeur ne peut ni augmenter ni diminuer, car la monnaie est ici indestructible et irremplaçable. En plus, sa valeur ne peut être influencée ni par la création, ni par la destruction monétaire. Durant les quatre premières années, toutes les 10 minutes, une cinquantaine de bitcoin ont été générées. Cette production diminue au fur et à mesure, de sorte que tous les quatre ans, la quantité produite est réduite de moitié. Après calcul, la valeur maximale disponible sur le réseau sera atteinte en 2040.

Trader le Bitcoin

Pour commencer, il faut en premier lieu avoir un portefeuille. Ce portefeuille constitue la clé privée de l’utilisateur. Il est donc anonyme. La clé en question est constituée par 51 caractères et commence par le chiffre 5. La clé publique est aussi indispensable pour pouvoir effectuer les transactions. Elle commence soit par le chiffre 1 soit par le chiffre 3. Ensuite, il faut obtenir de la monnaie en utilisant directement un ordinateur ou un Smartphone. Il est tout à fait possible de convertir des devises classiques en crypto-monnaies. Vous pouvez aussi en obtenir grâce à une transaction effectuée par un détenteur. Sinon, il est parfois possible d’en obtenir en travaillant dans le contrôle public de la monnaie.

Bien que connaissant un succès important ces dernières années, ce système de paiement reste encore un concept imaginaire pour beaucoup de monde. En effet, il n’est pas encore tout à fait accepté par les utilisateurs de monnaies. Toutefois, on peut dire qu’il est aussi utile dans le monde du commerce en ligne, car sa rareté lui donne une valeur assez importante. D’ailleurs, c’est un mode de paiement efficace pour le trading en ligne.