Donald Trump : quelles conséquences pour les marchés financiers

Publié le 30 mai 2017 | Par OxyTrade | Actualités économiques, financières, Actualités et Analyses

Élu en novembre 2016 et officiellement devenu le 45éme président des États-Unis le 20 janvier 2017, Donald Trump a rapidement pris dès son investiture certaines mesures drastiques comme annoncées dans son programme tant au niveau de sa politique intérieure que de sa politique extérieure. L’arrivée au pouvoir de Donald Trump a eu pour conséquence première d’ébranler l’ensemble du monde et de plonger les marchés financier internationaux dans l’inconnu avec de nombreuses conséquences pour ces derniers.

Les conséquences sur les marchés américains.

Au niveau des marchés financier américains, l’investiture de Donald Trump a eu pour conséquence dans un premier temps la hausse de la valeur du dollar, ainsi qu’une hausse de l’indice principal de référence, le S&P 500, tandis que les indices Dow Jones et Nasdaq ont, eux, connu une baisse de la valeur des titres avant de malgré tout se stabiliser à la hausse. Le programme économique du nouveau président des États-Unis risque par ailleurs d’avoir pour conséquence d’impacter directement les obligations américaines du fait de l’augmentation de la dette du pays. Un tel déficit budgétaire aura pour effet une augmentation des taxes sur les obligations, invitant les investisseurs à se déporter vers d’autres valeurs. Néanmoins, les mesures de Donald Trump en matière de réduction des impôts sur les sociétés rassurent partiellement les investisseurs.

Conséquences concernant les marchés européens.

Sur les principales places boursières européennes, une chute sensible s’est faite ressentir sur la plupart d’entre elles : la France et le CAC 40, l’Allemagne et le DAX, le Royaume-Uni et le UK100 ainsi que le principal indice italien ont tous subi une baisse de leur indice respectif suite à la nomination de Donald Trump au pouvoir. Les investisseurs demeurant là encore dans l’expectative, la plupart d’entre eux ont eu pour réaction de se tourner vers des valeurs dites refuges, comme l’or ou encore le franc suisse qui a connu un bond de sa valeur face au dollar. Cependant, la Russie a quant à elle vu son indice principal connaître une hausse, tirant ainsi son épingle du jeu vis à vis de l’ensemble des places boursières européennes, les investisseurs misant sur un possible rapprochement entre la Russie et les États-Unis, comme évoqué par Donald Trump.

Conséquences au sujet des marchés asiatiques.

Avec une volonté de la part de Donald Trump de revoir les relations avec la Chine, les conséquences au niveau des marchés asiatiques ont été une chute rapide et importante de l’indice principal japonais, le Nikkei, ainsi qu’une baisse plus modérée mais réelle au niveau de la bourse de Shangaï. L’annonce de Donald Trump d’une possible augmentation des taxes douanières par rapport aux échanges avec la Chine fait que les investisseurs préfèrent à l’heure actuelle rester sur leurs positions avant de renforcer ou non leurs investissements sur ces marchés.

En conclusion, l’arrivée de Donald Trump au pouvoir a bel et bien généré une crainte de la part des investisseurs sur les marchés financier avec des réactions de la part de ces derniers vis à vis des valeurs refuges d’un côté, et le ralentissement des investissements sur certains marchés financier d’un autre côté. Cette plongée vers l’inconnu dans une période où la carte des relations internationales est en pleine mutation permet malgré tout aux investisseurs de se projeter vers de futurs investissements pérennes tout en restant attentifs aux futures évolutions des marchés.