Crowdlending, prêt participatif : La nouvelle alternative au prêt bancaire

Publié le 29 novembre 2017 | Par OxyTrade | Actualités économiques, financières, Actualités et Analyses

Actuellement, le crowdlending ou le prêt participatif se présente comme une nouvelle alternative au prêt bancaire pour les particuliers et les petites entreprises. Par l’intermédiaire de plateformes en ligne, vous avez la possibilité de subventionner un projet défini, et cela, en toute transparence.

Le Peer-to-Peer (prêt entre particuliers)

Le prêt participatif est une solution efficace pour les particuliers. Il existe de nombreuses plateformes qui leur permettent d’emprunter de l’argent auprès d’autres particuliers. Cela s’avère être une solution pour acquérir un prêt surtout si vous êtes fiché ficp (fiché banque de France). Il s’adresse également à tout particulier désirant un prêt à la consommation à un meilleur taux. Pour en bénéficier, vous devez vous inscrire sur un site en ligne spécialisé pour cet effet. Également appelé crédit sans banque, le crédit entre particuliers ne nécessite pas certainement des banques ou encore des organismes agréés. Cela dit, il concurrence en direct avec les banques institutionnelles pour un investissement efficace. Très à la mode depuis ces dernières décennies, il s’ouvre à tous profils d’emprunteurs qui effectuent des demandes de prêt.

Le Peer-to-Business (financement participatif d’entreprise)

À l’instar de la frilosité de certains établissements financiers traditionnels, le prêt participatif permet à toute entreprise (organisation ou encore PME) de réaliser son projet. L’objectif du financement d’entreprise est de vous mettre en relation avec différents épargnants et de nombreux particuliers. Il peut prendre différentes formes, à savoir des prêts avec ou sans intérêt, des achats de titres ou de parts sociales de l’entreprise et le financement sans contreparties financières. Outre les projets culturels comme les spectacles, le cinéma et la musique, son domaine s’est largement élargi actuellement. Le financement participatif a permis la création d’entreprises, l’important apport en capital et autres encore.

Les avantages et les risques

Le crédit participatif est un moyen très rapide et simple pour trouver un investissement pour tout projet. Contrairement aux banques, il ne se présente pas réticent et ne demande pas de garanties quelconques. Vous avez également la possibilité de diversifier vos sources de financement comme bon vous semble. Pour les prêteurs, le taux d’intérêt se présente très intéressant avec un pourcentage de 5 à 10 % bruts de la somme engagée par an et par projet. Comme toute médaille, ce type de prêt présente également un revers non négligeable. Il demande beaucoup d’énergie et de moyens de communication. Pendant toute la campagne, vous devez assurer un contact auprès des backers. Pour une entreprise, cette solution se présente plus coûteuse qu’un emprunt bancaire. En effet, vous devez prendre en compte les frais destinés à la communication et la commission de la plateforme, ainsi que les intérêts.

Une activité réglementée

Depuis le décret mis en vigueur le 1er octobre 2014, le gouvernement français a créé un cadre réglementaire pour les activités de crowdlending. Cela dit, les plateformes de financement participatif sont dans l’obligation d’obtenir l’agrément d’IFP pour financer directement le développement des entreprises. À l’origine, le cadre réglementaire du financement participatif prévoyait pas plus de 1 million d’euros empruntés par entreprise, ainsi qu’une somme de 1 000 euros aux plus investis par prêteur. Suite à la sortie du décret d’octobre 2016, la somme maximale prêtée par investisseur dépasse les 2 000 euros par prêt, et cela, sans aucune limite de nombre de prêts. Pour une entreprise, le montant d’emprunt peut atteindre jusqu’à 2,5 millions d’euros.

Comme vous pouvez le constater, le crowdlending est une solution efficace et sans limites pour tout investissement de projet, que vous soyez un particulier ou encore une PME. Toutefois, il présente des risques qu’il ne faut surtout pas négliger. Il est donc à chacun de faire une parfaite réflexion et opter pour la solution qui s’adapte parfaitement à ses besoins et à ses situations.