Comprendre les crypto-monnaies

Publié le 15 décembre 2017 | Par OxyTrade | Actualités économiques, financières, Actualités et Analyses

Aujourd’hui, la crypto-monnaie, également appelée monnaie cryptographique ou crypto-devise, connaît une incroyable expansion malgré son concept plus ou moins flou dans la compréhension de bon nombre de personnes. Il s’agit d’une disponibilité de monnaie digitale, virtuelle et cryptée dont le mécanisme de création et de transfert est basé sur des techniques de cryptage, faisant ainsi naitre une économie parallèle des plus porteuses. De quoi susciter l’intérêt des investisseurs.

Qu’est-ce que la crypto-monnaie ?

Du Bitcoin à l’Ethereum, en passant par le Litecoin, le Ripple, ou encore le Monero, il existe plus d’un millier de monnaies virtuelles au monde, prêtes à envahir nos portefeuilles virtuels. La monnaie cryptographique est une monnaie alternative 100 % virtuelles, et cela, dans le sens où elle se caractérise par un manque de support physique. En d’autres termes, elle ne fait objet de pièces, de billets et encore moins de chèques ou de carte bancaire. Générée par un logiciel « open source » et des internautes, ce type de monnaie ne peut être utilisée que par la personne qui détient le code de décryptage (mot de passe, empreinte digitale ou encore autre). Contrairement aux monnaies ordinaires qui sont gardées par des établissements financiers, les cryptodevises sont administrées par la blockchain, un livre de comptes qui répertorie tous les transferts qui ont déjà été effectués depuis toujours. Tout comme la monnaie classique et physique, elle permet de faire des achats, des transactions financières, des virements ou encore du stockage de valeur. Elle permet également un échange contre des services, des biens ou de l’argent (dollars, euros…) via des plateformes en ligne. À la seule différence que toutes les transactions avec la cryptodevise se réalisent très rapidement, à frais réduits et dans l’anonymat.

Comment fonctionne une Blockchain ?

Toutes les monnaies cryptographiques se basent sur un même principe qui est la blockchain. Initiée pour la première fois en 2009 avec le Bitcoin, la blockchain ou « bloc de chaîne » est une immense base de données inviolable sans organe central de contrôle, dont la sécurité est assurée par les membres du réseau. Cette blockchain fonctionne sous le principe de distribution peer-to-peer qui nécessite deux clés de cryptage, avec la particularité de faire passer les transactions entre tous les membres d’un réseau via leur Pc. Tous ces membres participent à la validation des échanges intégrés à la blockchain, sans pour autant avoir accès à des données qui ne les concernent pas. Pour réussir à pirater une blockchain, il faut décoder une multitude de bases de données différentes, ce qui n’est pas vraiment évident. Le réseau décentralisé fait office de banque centrale et sert à répertorier toutes les transactions de crypto-monnaie sur un livre de comptes. Le registre peut être consulté par tout le monde sur internet et dévoile le montant des transactions, l’adresse de l’émetteur et du destinataire et une empreinte cryptographique. Seuls les logiciels open source peuvent diriger la blockchain et non des institutions financières ou des humains. Grâce à celle-ci et au système de numérotation numérique, les monnaies cryptographiques possèdent une véritable valeur et ne peuvent pas être falsifiées.

Le Bitcoin, l’Ethereum, le LiteCoin, quelles sont les différences ?

Le Bitcoin, l’Ethereum et le Litecoin sont toutes des devises numériques ou monnaies cryptographiques inscrites dans la blockchain permettant d’effectuer des transactions monétaires. Le Bitcoin est la monnaie virtuelle la plus connue, le Litecoin et l’Ethereum ont été créés afin d’améliorer le Bitcoin. Elles ont de nombreux points communs, tout en disposant chacune de leurs propres particularités. Le Bitcoin est la première des cryptomonnaies. Créée en 2009, elle est une monnaie particulièrement sure, reposant sur un système informatique décentralisé pair à pair. Elle est la plus stable du marché, la plus chère et essentiellement destinée à faire de l’échange. Si le LiteCoin est grandement inspiré de la technique Bitcoin, il est néanmoins plus abordable sur le marché, et offre une meilleure simplicité et une rapidité des transactions. Elle est également l’une des cryptomonnaies les plus rentables, par conséquent l’une des plus attractives. L’Ethereum ne cesse de susciter un engouement grandissant auprès du public depuis son lancement en 2014. Il est plus polyvalent comme monnaie virtuelle. En pratique, l’Ethereum est beaucoup plus souple avec un plus grand nombre d’options d’utilisations. Son principal but est de servir à réaliser des paiements dans le cadre des « smart-contrats ».

Comment trader la crypto-monnaie ?

L’investissement consiste à développer un portefeuille d’actifs sur le long terme. Il existe des monnaies cryptographiques plus prometteuses que d’autres, ce qui fait qu’il faut avoir une certaine vigilance et beaucoup d’analyses. L’ensemble des monnaies virtuelles sont extrêmement volatiles, et essentiellement utilisées comme réserves de valeurs. Néanmoins, il est tout à fait possible de profiter de l’effervescence qui s’observe autour d’elles. Pour acheter de la cryptomonnaie, il faut déjà s’enregistrer sur les plateformes d’échanges qui permettent de convertir l’euro en monnaie virtuelle. Une fois la conversion effectuée, votre compte est approvisionné et vous pouvez commencer par acheter et vendre les cryptomonnaies de votre choix disponible sur la plateforme. Ceci correspond à un point de départ pour tester le marché et comprendre les mécanismes de son fonctionnement.

La crypto-monnaie est une monnaie virtuelle qui devient de plus en plus utilisée. Il est clair que la création de ces crypto-monnaies soulève encore beaucoup de questions. Vont-elles s’effondrer du jour au lendemain ou prendre plus d’expansion et de légitimité ? Une chose est sure, elles constituent une sérieuse alternative qui convainc de plus en plus d’investisseurs.